Victoire pour le logiciel libre

Tux, mascotte de Linux
Tux, mascotte de Linux

En 2006, lors de la mise à jour de ses postes de travail, la Régie des rentes du Québec (RRQ, organisme public de retraites) avait refusé de considérer d’autres options que celles offerte par Microsoft, linux par exemple.

La cour supérieure du Québec a tranché : a RRQ «aurait dû (…) procéder par voie d’appel d’offres public pour l’octroi du contrat de remplacement du système d’exploitation et de la suite bureautique de ses postes de travail».

Le combat a été mené par Savoir-Faire Linux.

Référence : Le jugement – La longue route du logiciel libre au Québec.